La cissoïde droite

Cette courbe est encore appelée cissoïde de Dioclès du nom du matématicien grec qui, semble-t-il, l'étudia au VIe siècle avant J.-C. 

Soit P le point d'ordonnée t. N est le point d'intersection de la droite (AP) et du cercle de diamètre [AB]. La cissoïde est alors décrite par le point M tel que 

Dans un repère d'origine A dont l'axe des abscisses est (AB), cette courbe a pour représentation paramétrique : 

pour équation cartésienne : 
et pour équation polaire : 
où .


On peut modifier la position des points B et P. Lorsqu'on déplace P, la trace de M reste à l'écran.